mardi 18 octobre 2011

La soeur de Sándor Márai : mystique, maladie et musique


"Après L’étrangère, l’an dernier, Albin Michel continue à publier des volumes de l’immense œuvre de l’écrivain hongrois Sándor Márai. Tombé dans l’oubli après son exil de Hongrie en 1948, Márai connaît un regain d’intérêt croissant depuis les années 1990. A côté de ses pièces de théâtres, désormais souvent jouées en France comme « Les Braises » (parution française 1995), son œuvre romanesque est la finesse psychologique même. Toujours traduit par l’excellente Catherine Fray, « La soeur », dernier roman publié par Márai avant son exil de Hongrie (1946), met en scène la maladie étrange et très psychologique d’un grand musicien. Sortie en librairies le 10 novembre 2011." La suite sur toutelaculture.com

5 commentaires:

  1. Superbe couverture! Je reconnais une des photos des photographes hongrois du début du 20e siècle.

    RépondreSupprimer
  2. Très belle photo en effet. De quel photographe est-elle ? Nous le saurons quand le livre paraitra. Espérons simplement que ce nième roman de Márai ne soit pas aussi ennuyeux que certains des derniers parus. Certes, Albin Michel exploite le filon et va rechercher dans les fonds de tiroirs toutes les productions de Márai pour les faire traduire, commerce oblige. Mais, à mon avis, la production littéraire de cet auteur est très inégale.

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu cette photo quelque part, je la retrouverai.

    D'après le style et le modèle, elle rappelle Marian Reisman et son modèle la danseuse Lilla Bauer...

    RépondreSupprimer
  4. On trouve cette photo sur la couverture de Memories of My Melancholy Whores de Gabriel Garcia Marquez. Mais je n'ai pas encore trouvé son auteur.

    RépondreSupprimer