lundi 24 octobre 2011

Des “patriotes républicains” dans les rues de Budapest

"Le régime ne nous plaît pas" : tel était le slogan scandé dimanche 23 octobre dans les rues de la capitale hongroise, lors de la plus grande manifestation anti-gouvernementale organisée depuis l'accession au pouvoir de Viktor Orbán, en mai 2010. A l'occasion du 55e anniversaire de l’insurrection anti-soviétique de 1956, plusieurs dizaines de milliers de personnes (100 000 selon les organisateurs), des "patriotes républicains", comme les qualifie en Une Népszabadság, se sont réunis, via le groupe Facebook “Un million pour la liberté de la presse”. Ils ont dénoncé un régime qualifié d’autoritaire et appelé à l'union de toute l'opposition.

De son côté le quotidien de droite Magyar Nemzet, souligne que les manifestants "ne fournissent pas d'alternative crédible" et dénonce la composition sociologique des protestataires : des intellectuels, des étudiants ou encore des représentants de la culture alternative qui pour le quotidien pro-gouvernemental, sont loin d’être représentatifs de la société magyare." Source presseurop.eu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire