mardi 13 mars 2012

Hongrie : La taxe canine fait un flop

"La taxe canine est sans doute la taxe la plus amusante et la plus absurde qu'a promulgué le gouvernement de Viktor Orbán. Introduite début janvier, elle a suscité un grand nombre de moqueries et de critiques. Les journalistes d'Index.hu ont mené une petite enquête afin de déterminer le succès de cet impôt et le résultat est bien décevant : à ce jour, seulement 3 municipalités ont introduit cette taxe !

L'info relayée par HU-lala en décembre avait fait grand bruit et avait été reprise dans « Le Monde », dans le quotidien roumain « Adevarul », ou encore dans le journal hongrois pro-Fidesz « Heti Válasz » qui déplorait que l'on se moque du régime de Viktor Orbán. Mais qu'avait donc cette taxe pour causer de telles réactions ?" La suite sur chien.com

2 commentaires:

  1. Il faudrait introduire un impôt sur les chiens ici à Paris. Les rues seraient plus propres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Paul, j'ai pu observer que la majorité des propriétaires de chiens faisaient attention à récupérer les déjections canines et les textes existent déjà pour sanctionner en cas de contravention. Par contre les sanctions ne doivent pas être bien fréquentes.
      Dans le cas de la Hongrie, ce qui est amusant (ou triste) c'est le nationalisme de la mesure ou pour le dire autrement : mais où va donc se nicher le nationalisme des mesures gouvernementales ! On pourrait imaginer que de là vient l'expression de "niche fiscale" si l'expression ne désignait précisément le contraire, à savoir un avantage pour le contribuable.

      Supprimer