mercredi 28 mars 2012

Le président hongrois a largement "pompé" sa thèse, selon des experts

"La thèse de doctorat présentée par le président hongrois en 1992 comporte des traductions "inhabituellement longues" d'autres auteurs mais c'est le jury qui est fautif de ne pas s'en être rendu compte, estime une commission d'enquête de l'Université Semmelweis de Budapest.
Les cinq membres de la commission, qui ont publié jeudi un résumé de trois pages de leur rapport de 1.157 pages, soulignent que la thèse reste conforme aux exigences académiques de l'époque, malgré l'absence de notes de bas de page, de citations et autres lacunes. La thèse a reçu les félicitations du jury.
Les experts reprochent en revanche à l'Université d'éducation physique de ne pas avoir remarqué les similarités entre de longs passages de la thèse de Pal Schmitt sur les Jeux olympiques modernes et des travaux publiés cinq ans auparavant." La suite sur nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire