lundi 19 mars 2012

Il faut laisser une liberté motrice spontanée au bébé

"Sur le thème «comment accompagner le développement psychomoteur de mon enfant de 0 à 3 ans?», la soirée conférence-débat organisée par le centre socioculturel et sportif-Amicale Laïque a attiré de nombreux parents, salle Jean-Ferrat. Dans son exposé, la psychomotricienne Bénédicte Solignac  s’est appuyée sur les recherches de la pouponnière Pickler-Loczy en Hongrie, dont le principe de base est de permettre aux enfants, très entourés affectivement, de vivre dans une totale liberté d’activité et de mouvement." La suite sur charentelibre.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire