vendredi 29 juillet 2016

Gros bras et barbelés, un maire hongrois met en scène sa "chasse aux migrants"

"Voitures de patrouille, miliciens armés, photos humiliantes de migrants à genoux les mains sur la tête présentés comme des butins de chasse : dans la petite commune hongroise d’Asotthalom, le maire organise lui-même une traque haineuse aux voyageurs clandestins. Un exemple supplémentaire du déchaînement sécuritaire et xénophobe qui règne en Hongrie selon notre Observateur.
"Violents envahisseurs 0 – Milice citoyenne 1" est-il écrit en légende d’une photo publiée en juin sur la page Facebook de Toroczkai Laszlo, le maire de d’Asotthalom, un petit village de 5 000 habitants à la frontière serbo-hongroise. L’image est affligeante : trois migrants apparaissent allongés, le visage plaqué au sol et les mains liées dans le dos. Sur une autre photo, partagée plus de 300 fois, un homme en treillis à la carrure imposante pose devant cinq jeunes hommes, capturés lors de leur traversée illégale de la frontière." La suite sur observers.france24.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire