mercredi 27 juillet 2016

Le premier ministre hongrois compare l'immigration à un «poison»

"BUDAPEST - Le premier ministre hongrois Viktor Orban s'en est de nouveau pris mardi au «poison» de l'immigration, rejetant toute politique européenne qui voudrait «forcer» son pays à accueillir des étrangers.
«Pour nous l'immigration n'est pas une solution mais un problème (...), pour nous c'est un poison et nous ne voulons pas avaler ce poison», a déclaré le chef du gouvernement conservateur à Budapest où il rencontrait le chancelier autrichien social-démocrate Christian Kern." La suite sur canoe.ca

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire