mercredi 18 janvier 2017

Droits de l'Homme: Amnesty dénonce une "régression continue" en Europe

"Condamné fin novembre à 10 ans de prison en Hongrie pour "acte de terreur", au terme d'un procès "honteux" selon Amnesty international, le Syrien Ahmed incarne la "régression continue" des droits de l'Homme en Europe, au nom de la lutte antiterroriste, selon un rapport de l'ONG publié mardi.
Ce résident chypriote, qui disait aider ses parents à fuir la Syrie, avait jeté des pierres sur la police et utilisé un mégaphone lors d'émeutes en 2015, au cours desquelles des migrants avaient tenté de forcer la clôture érigée par la Hongrie le long de sa frontière avec la Serbie." La suite sur larepubliquedespyrenees.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire