mercredi 18 janvier 2017

Mon hommage à Ildikó et aux «védőnő»

"Toute jeune étudiante en première année de médecine, étrangère, sans entourage familial à proximité, j’attendais mon premier enfant en 1977 en Hongrie. Très vite, je fus prise en charge d’une façon très rassurante non seulement médicalement mais aussi par un tissage social très efficace.
L’organisation du réseau des « védőnő », ce qui signifie littéralement « femme protectrice », remonte à 1915. Il fut fondé alors sous le nom de Fédération Nationale Stéphanie pour la Protection des Mères et des Enfants. Stéphanie, princesse de Belgique, veuve de l’archiduc Rodolphe d’Autriche avait épousé en secondes noces le comte hongrois Elemér Lónyay. Elle était la marraine de cette initiative. Après la seconde guerre mondiale, ce réseau unique au monde fut restructuré et rebaptisé en Service des Femmes protectrices." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire