jeudi 19 janvier 2017

"The Citizen" : fresque réaliste de la difficulté d'être un Hongrois d'origine africaine

"Le cinéma pour tenter de redonner du sens à sa vie lorsqu’on a laissé sa terre natale.
C’est la démarche qu’illustre The Citizen, un film qui met en scène le Bissau-guinéen Marcelo Cake-Baly.
Pour cet homme qui arrive en Hongrie en 1976 pour suivre des études, le cinéma est une expérience inédite.
Mais ce film retrace à peu près son parcours personnel. Après près de 20 ans de résidence permanente en Hongrie, Marcelo obtient la nationalité de son pays d’accueil au milieu de la décennie 1990.
Mais malgré son nouveau passeport, il dit toujours éprouver des difficultés dans les interactions quotidiennes avec ses compatriotes 40 ans plus tard. Et la récente crise des migrants n’a rien arrangé." La suite sur africanews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire