mercredi 29 mai 2019

Après sa victoire aux européennes, le parti de Viktor Orban va-t-il réintégrer le PPE ?

"Viktor Orban et son parti, le Fidesz, sont-ils toujours infréquentables ? Ils avaient été suspendus du PPE en mars dernier. Le Premier ministre hongrois multipliait alors les attaques contre le président de la commission Jean-Claude Juncker. Mais les élections sont passées par là et la donne a changé.
Où vont siéger les 13 eurodéputés hongrois du Fidesz? Le PPE va-t-il les garder en son sein ? La question dérange un peu le parti conservateur européen. Il faut dire que la réponse n'est pas évidente.
Dans un monde idéal où le calcul politique céderait le pas, le parti d'un Orban qui pourfend Bruxelles ainsi que le président de la commission et celui du PPE serait promptement remercié et renvoyé dans le camp des souverainistes ennemis de l'Europe. Mais même au plus fort de la crise, il n'a pas été exclu.

Psychodrame avant le scrutin
On se souvient du psychodrame avant les européennes autour du cas Orban. Les atteintes à l'état de droit, la main mise sur les médias, la campagne contre George Soros aux relents antisémites, la haine anti migrants suscitaient le malaise, voire les critiques. Mais, lorsque le Premier ministre hongrois a lancé une campagne d'affichage accusant le président de la commission européenne, lui aussi membre du PPE, de préparer l'invasion de la Hongrie par des migrants et le grand remplacement, le parti populaire européen n'a pu détourner le regard." La suite sur franceinter.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire