lundi 20 mai 2019

Chez les Roms de Törökszentmiklós, dans l’angoisse du retour des milices d’extrême droite

"Article publié le 19 mai 2019 dans Abcúg sous le titre « Rettegve várják a törökszentmiklósi romák a szélsőjobbosokat ». Traduit du hongrois par Ludovic Lepeltier-Kutasi.
 
Les milices d’extrême droite sont de retour en Hongrie et tiennent à le faire savoir. Dans la bourgade de Törökszentmiklós, à une bonne centaine de kilomètres à l’est de Budapest, les Roms attendent avec angoisse un rassemblement mardi de la toute nouvelle « Légion nationale ». Comme la Magyar Gárda il y a une décennie, elle veut ratisser les campagnes pour lutter contre une prétendue « criminalité tsigane« . Reportage.
« Si les crottins de cheval ne vous dérangent pas, entrez donc ! » Rien ne sépare l’entrée de la propriété de Róbert Vékás du chemin de terre, seuls des plots colorés en bois ont été plantés autour de la maison. Des fleurs ont été disposées entre les racines des arbres, tandis que les fraisiers occupent le reste du terrain. Il y a une époque où la clôture allait jusqu’au bout, mais elle a été volée. Róbert ne semble pas plus perturbé que ça ; il est d’un tempérament pacifique, nous explique-t-il. Quand il fait beau et qu’il est à la maison, il sort volontiers fumer dans son vieux fauteuil en cuir, à quelques mètres des chevaux de son beau-frère." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire