mercredi 19 juin 2019

La Hongrie, encore loin de l’égalité

"La Hongrie (19ème rang) se porte mieux que la plupart de ses pays frontaliers en termes de discriminations envers les personnes LGBTQ+, peut-on apprendre dans le dernier classement des pays européens par «Rainbow Europe». Cependant, des déclarations comme celle du président de l’Assemblée hongroise László Kövér, qui comparait le comportement d’un couple homosexuel voulant adopter un enfant à celui d’un pédophile, servent de rappel que le pays est encore loin de l’objectif visé.
Devant la Roumanie (37), l’Ukraine (36), la Serbie (30), la Slovaquie (26), et finalement la Slovénie (20), la Hongrie est surclassée dans ce palmarès de deux pays qui lui sont limitrophes : la Croatie (16) et l’Autriche (13). D’après Tamás Dombos de l’Alliance hongroise LGBT, une organisation nationale qui a pour mission de promouvoir l’égalité, les droits et la bonne perception des personnes LGBTQ+, il y a deux aspects de la loi hongroise qui sont particulièrement discriminatoires envers cette communauté : «la parentalité pour les couples du même sexe et la reconnaissance légale du sexe pour les personnes trans». Bien que le partenariat civil pour les couples homosexuels, reconnu par la loi depuis 2009, permet à ces derniers d’accéder à presque tous les mêmes droits qu’un couple hétérosexuel, le mariage leur est, encore aujourd’hui, strictement interdit par la constitution hongroise. Il en va de même pour l’homoparentalité." La suite sur jfb.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire