jeudi 6 juin 2019

Pologne, Hongrie, Portugal : ces pays européens qui jouent aux "pandas" et s'endettent en Chine

"Pologne, Hongrie, Portugal, bientôt l'Autriche, peut-être l'Italie: certains pays européens s'endettent désormais directement en Chine via des "panda bonds", une façon d'afficher leurs liens avec Pékin en pleine tempête sino-américaine.Le Portugal est devenu la semaine dernière le premier Etat de zone euro à émettre un "panda bond". Ce terme désigne un emprunt émis par un investisseur étranger directement sur le marché intérieur chinois, en yuans. Il a levé 2 milliards de yuans (un peu plus de 250 millions d'euros). Ailleurs en Europe, la Pologne en 2016 et la Hongrie en 2017 avaient ouvert la voie.
Le marché des "panda bonds" existe depuis 2005. Mais il a réellement pris son départ il y a quatre ans, lorsque la Banque centrale chinoise (BPOC) a décidé d'en faciliter l'accès. Le tout avec pour arrière-plan les "nouvelles routes de la soie", ce projet d'investissements tous azimuts par lequel la Chine cherche à étendre son influence économique et technologique." La suite sur lalibre.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire