lundi 10 juin 2019

Le cadeau empoisonné de Viktor Orban à la droite européenne

"Le leader hongrois a décidé de rester au PPE. Ce choix tombe mal pour la droite européenne alors que débutent les tractations avec les partis au Parlement.
Partira, partira pas? Durant des mois, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, a soufflé le chaud et le froid sur ses intentions vis-à-vis du PPE alors que son parti, le Fidesz, en est suspendu depuis mars, à la suite d’une campagne au vitriol lancée contre le président de la Commission, Jean-Claude Juncker. Avant les élections européennes, il s’était ostensiblement affiché avec Matteo Salvini, multipliant les compliments à son adresse. Manière de laisser entendre qu’il pourrait rejoindre l’alliance des extrêmes droites que souhaite créer le vice-président italien. Il n’en est rien. Viktor Orban rentre à la maison et a décidé de le faire savoir par ses lieutenants.
«Nous restons au PPE sans la moindre hésitation. Pour le Fidesz, il n’y a pas d’autre chemin que celui-là», explique au Figaro le Hongrois Laszlo Trocsanyi, qui s’apprête à quitter ses fonctions de ministre de la Justice pour siéger à Strasbourg et pourrait être proposé par Budapest comme commissaire." La suite sur lefigaro.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire