vendredi 18 décembre 2009

Il faut sauver "Disparitions"


"C'est une histoire triste, comme en draine tant la vie littéraire, presque un apologue. Georges Walter, Français d'origine hongroise, a 88 ans. Il a été l'ami de Kessel, Cioran, Ionesco. Journaliste, il a suivi le procès de Marie Besnard, couvert la guerre du Vietnam, assisté à l'entrée des chars russes dans Budapest et beaucoup voyagé en Chine. Ecrivain des «Vols de Vanessa», de «Captain Smith» et du «Palanquin des larmes», il a été salué dès son premier livre, «les Enfants d'Attila», par Alexandre Vialatte qui y voyait «le roman le plus hirsute du XXe siècle»."
La suite de l'article sur bibliobs.nouvelobs.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire