jeudi 28 mars 2013

Hongrie: quand la démocratie se trouve prise au piège de la loi

Par Pierre Waline
"Originaire de Transylvanie, le philosophe, écrivain et homme politique hongrois Gáspár-Miklós Tamás constitue l’une des figures les plus en vue de son pays, au point d’être connu de tous ses compatriotes sous les initiales TGM (*). Ancien député libéral, il s’est rapidement  orienté à gauche pour défendre des idées en partie inspirées de mouvements proches du marxisme (**). Malgré ses prises de position souvent radicales, il n’en demeure pas moins une personnalité incontestablement  respectée et écoutée dans les milieux de l’opposition démocratique hongroise." La suite sur francianyelv.hu
(*): le nom précédant le prénom en hongrois
(**): co-fondateur de l’ATTAC Hongrie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire