mercredi 6 mars 2013

Le gouvernement hongrois défie à nouveau Bruxelles

"Viktor Orban a nommé un proche, partisan de la relance, à la tête de la banque centrale.

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, a encore resserré son emprise sur l'économie du pays en désignant vendredi un de ses plus proches alliés, Gyorgy Matolcsy à la tête de la banque centrale de Hongrie. Gyorgy Matolcsy était jusqu'à présent son ministre de l'Economie, à la politique très controversée. Il avait en effet porté les taxes sur les banques à un niveau sans équivalent en Europe et nationalisé les actifs des fonds de retraite, d'une valeur de 11 milliards d'euros. Une politique peu orthodoxe qui avait valu au gouvernement nationaliste de Viktor Orban les remontrances de Bruxelles et des investisseurs. La nomination de Gyorgy Matolcsy à la tête de la banque centrale hongroise constitue un nouveau pied de nez du régime Orban. En effet, Viktor Orban s'était lancé dès son arrivée au pouvoir en 2010 dans un bras de fer avec le gouverneur de la banque centrale d'alors, Andras Simor." La suite sur lesechos.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire