samedi 16 mars 2013

Inquiétudes internationales sur les dérives du pouvoir en Hongrie

"Le Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH) a exprimé vendredi sa préoccupation devant l’adoption précipitée, par le Parlement de la Hongrie, sans aucun débat public préalable, d’un amendement à la Constitution, qui risque d’impacter le respect des droits humains dans ce pays.
« Ce quatrième amendement à la Loi fondamentale est préoccupant, puisqu’il menace l’indépendance de la justice, l’autorité et la jurisprudence de la Cour constitutionnelle et de l’état de droit en général », a déclaré le porte parole du HCDH, Rupert Colville, lors d’une conférence de presse à Genève." La suite sur toulouse7.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire