vendredi 22 mars 2013

Pourquoi la Hongrie dérange

"Europe. Forts de leur majorité absolue au Parlement, les dirigeants hongrois réhabilitent la part d’identité et de souveraineté abandonnée depuis 1991. Ces “vieux Européens” acceptent mal les leçons de Bruxelles. On les comprend.
Rarement pays démocratique européen aura été autant vilipendé par la gauche européiste et les médias bien-pensants, qui décrivent une situation loin de la réalité observée sur place. La Hongrie n’est pas ce monstre antidémocratique décrit par certains, sauf à considérer que le peuple hongrois n’a pas voté librement en 2010, en donnant la majorité absolue (52 %) au centre droit emmené par l’énergique premier ministre Viktor Orbán, 50 ans, ancien résistant anticommuniste, figure de proue du “souverainisme responsable” en Europe." La suite sur valeursactuelles.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire