samedi 23 mars 2013

Les étudiants à Budapest : nuit et brouillard

"Depuis près d’un mois, la faculté de lettres est occupée par une poignée d’étudiants qui demandent au gouvernement Orbàn de rétablir les fonds de l’Etat destinés à l’instruction et le droit d’étudier gratuitement. Chronique de 5 nuits d’occupation entre débats, délires de bibliothèques et Palinka." La suite sur cafebabel.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire