mardi 14 janvier 2014

Chaire tournante - Traduire l’intraduisible Conférence 11 février à 19h30 Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Informations : accueil@instituthongrois.fr
+33 1 43 26 06 44

Afin d’ouvrir leur formation en langue, littérature et civilisation hongroises à des expériences et pratiques variées, l'Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO), l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3, l’Université Sorbonne-Paris 4 et l’Institut hongrois ont pris l’initiative de créer une chaire tournante. Elle accueille des personnalités francophones, reconnues pour la qualité de leurs travaux et l'originalité de leurs activités dans le cadre d’une conférence-débat ouverte au grand public.
Traduire l’intraduisible (quelques paradoxes de la traduction)
« Pour moi, tous les problèmes de traduction sont surtout des questions philosophiques, telles que : qu’est-ce qui compte pour la traduction d’un texte ? Qui décide et d’après quels critères ? Quelles sont les différences principales entre traduction humaine et traduction automatique ? Quelle réalité recouvrent les concepts tels que la fidélité, l’exactitude, l’adéquation ou l’équivalence ? L’acte de traduire est en effet une activité humaine qui comporte de lourds paradoxes. Ma communication essayera d’en présenter quelques-uns, à l’aide d’exemples concrets tirés de textes appartenant à des genres différents. »
Intervenant : Sándor Albert, professeur à l’Université de Szeged. Soirée animée par Thomas Szende, professeur à l’INALCO
Entrée libre

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire