samedi 25 janvier 2014

Plus verte, la prairie du voisin? Petit plaidoyer pour le couple Paris-Budapest

Par Pierre Waline
"A l’époque où je travaillais à Budapest (milieu des années 90), l’un de mes amis, en poste à Vienne, était fréquemment amené à se rendre ici avec son épouse pour son travail. Inversement, ma femme et moi , leur rendions de temps à autre visite à Vienne où ils avaient la gentillesse de nous héberger. Et les mêmes remarques de revenir inlassablement sur nos lèvres: „Enfin, une ville propre et bien entretenue!”, leur lancions-nous, à peine débarqués chez eux. Et eux en retour „Enfin une ville oú l’on ne s’ennuie pas!” à propos de Budapest. Bref, plus verte est l’herbe du voisin..." La suite sur francianyelv.hu

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire