samedi 25 janvier 2014

La Hongrie présente ses excuses pour l'Holocauste

Communiqué de l'Ambassade de Hongrie en France
Les excuses ont été présentées lors d'une conférence conjointement organisée par le Secrétariat de l’Organisation des Nations Unies (ONU) et la Mission hongroise à l'occasion du 70ème anniversaire de l'Holocauste juif et rom. « C'est la première fois que la Hongrie reconnaît sa responsabilité dans l'Holocauste et présente ses excuses à l'Organisation des Nations Unies », a déclaré jeudi à New York l'Ambassadeur de l'ONU Csaba Kőrösi à l’agence de presse hongroise MTI.
« Nous devons des excuses aux victimes puisque l'Etat hongrois a été coupable de l'Holocauste. D’une part parce qu'il n'a pas réussi à protéger ses citoyens contre l'extermination, d'autre part parce qu'il a aidé et fourni des ressources financières pour le génocide », a déclaré Csaba Kőrösi lors de cette conférence qui inaugurait une série d’événements organisés au siège de l’organisation à New York.
L'Ambassadeur a souligné que ces excuses de l'Etat hongrois doivent faire partie de la mémoire et de l'identité nationales. Il a également noté que la Hongrie rend hommage aux victimes dans le cadre de l’année 2014, placée sous le signe de la commémoration de l’Holocauste.
La question de l'Holocauste a été soulevée au sein de l'ONU car il s'agit d'un événement historique d'une importance telle qu'il doit être discuté devant le public à l’échelon mondial, a-t-il expliqué. En outre, en dépit de tous les efforts, le génocide n'a pas disparu de la Terre, et les Etats membres de l'ONU jouent un rôle particulier dans la prévention du génocide et l’établissement de la responsabilité des coupables, a-t-il ajouté.
Hier, une exposition intitulée « La mémoire de l'Holocauste hongrois », organisée par la Fondation Carl Lutz, la Fondation Tom Lantos, l’American Hungarian Coalition, la Fondation Initiatives Hongrie et la Mission hongroise a ouvert à l'ONU. Csaba Kőrösi y a une fois de plus déclaré que la commémoration du 70ème anniversaire de l'Holocauste offrait l'opportunité d'affronter le passé et de présenter des excuses.
Vendredi 24 janvier 2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire