mardi 24 juin 2014

Ádám Fischer se révolte dans la joie à Szabadság tér

"Le célèbre maestro hongrois, Ádám Fischer, a littéralement orchestré, samedi 21 juin, sur la place Szabadság, un mouvement de protestation contre le mémorial de l’occupation allemande. Près de mille manifestants se sont ainsi réunis pour chanter le dernier mouvement de la 9ème symphonie de Beethoven, hymne européen depuis 1972." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire