jeudi 26 juin 2014

Tamas Dobozy, Budapest trauma

"Ellipses et répétitions : Siège 13 est un livre étrange. Dans ce titre qui ne l’est pas moins, le nombre vient de la quantité de nouvelles regroupées dans le recueil et le substantif du siège de Budapest par les Soviétiques, de décembre 1944 à février 1945, quand les nazis tiennent la ville. Des abominations sont perpétrées par les deux camps et nul ne peut se prévaloir d’être civil, femme ou enfant pour y échapper." La suite en version payante sur liberation.fr


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire