mardi 16 février 2016

En Hongrie, la colère des enseignants contre Orban ne faiblit pas

"Les professeurs vont-ils faire à leur tour plier Viktor Orban ? En octobre 2014, sous la pression de la rue, le premier ministre conservateur avait déjà annoncé le retrait sine die de son projet de taxe Internet, considéré par beaucoup de Hongrois comme un danger pour les libertés publiques. Environ 10 000 personnes ont manifesté à nouveau malgré une forte pluie, samedi 13 février, devant le Parlement à Budapest, formant l’un des plus importants cortèges depuis l’arrivée au pouvoir il y a six ans du parti Fidesz. « Orban, va-t-en ! », scandaient même les marcheurs." La suite sur lemonde.fr (version abonnés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire