samedi 27 février 2016

Une affaire saugrenue scandalise la Hongrie

"Rue de la Constitution, aux abords du Parlement hongrois, mardi à 6 heures. Les premières lueurs du jour pointent à peine qu'un petit contingent du parti socialiste (le MSzP) se presse devant la Commission électorale pour déposer une énième initiative de référendum. Ils espèrent recueillir l'appui formel du peuple pour s'opposer à la fermeture obligatoire des commerces le dimanche imposée par le gouvernement. La cour constitutionnelle (Kúria) doit se prononcer le matin même sur la validité d'une initiative similaire déposée en novembre. En cas de rejet, il s'agit pour les socialistes de ne pas se faire doubler, car la Kúria n'a pas le droit d'étudier simultanément deux questions référendaires sur le même sujet. Le premier arrivé, le premier servi." La suite sur lalibre.be

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire