mercredi 17 février 2016

L’orchestre qui enchante

"Ils sont venus ! C’était déjà en soi un miracle, eu égard aux conditions météorologiques et au fait que les musiciens se produisaient lundi soir à Washington.
Ils sont venus et ils ont chanté ! L’Orchestre du Festival de Budapest, sous la direction d’Iván Fischer, nous a gratifiés d’un chant orthodoxe russe du XIXe siècle en guise de rappel, une initiative vocale déjà expérimentée à l’issue de concerts Brahms qui trouvaient écho dans des mélodies populaires du répertoire romantique allemand." La suite sur ledevoir.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire