samedi 30 avril 2016

Des œuvres d’Art Brut hongrois exposées pour la première fois hors de Budapest

Remmer Borbola, Broderie (détail), vers 1950. Collection d'art psychiatrique de l'Académie hongroise des sciences, Budapest.
"A Paris, une étonnante exposition révèle des œuvres inconnues provenant de la Collection d’art psychiatrique de l’Académie hongroise des sciences, réunissant des oeuvres de deux musées de Budapest. Des dessins à la mine de plomb, des peintures à l’encre de Chine, des sculptures fabriquées avec des matériaux récupérés et des broderies chiffonnées montrent l’importance et la nécessité de la création dans le milieu asilaire hongrois de la première moitié du XXème siècle – comme elle le fut en France, en Suisse, en Allemagne, en Autriche et dans d’autres pays européens à la même époque." La suite sur notesartbrut.ch

Lucienne Peiry consacre une chronique à cette exposition parisienne, samedi 7 mai, Radio Télévision Suisse, Espace 2, « A vous de jouer», 9h45.

« Le Temps des asiles», à voir à Paris jusqu’au 21 mai. 
Une visite commentée, en français, est proposée le 21 mai à 23h, lors de la Nuit des Musées.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire