vendredi 15 avril 2016

Le Passage de Vénus Robert Hász

En 1768, les savants du monde entier s’organisent pour observer depuis différents points du globe le prochain passage de Vénus devant le Soleil. Maximilianus Hell, éminent astronome à la cour impériale de Vienne, choisit János Sajnovics, un jeune jésuite, pour l’accompagner dans son voyage jusqu’à Vardø, en Laponie, afin d’étudier le phénomène. Leur pérégrination, au rythme de péripéties et de rencontres étonnantes, les mène de ville en ville à travers l’Europe, dévoilant la complexité des systèmes idéologico-politiques et des échanges intellectuels de ce XVIIIe siècle riche en découvertes et en mutations.

En parallèle se lit le questionnement intérieur de János. Tourmenté par la fragilité de sa vocation, le jeune prêtre affronte les tentations de la chair tout en se voyant offrir la possibilité de participer à l’édification d’un monde nouveau fondé sur le rationalisme scientifique, « une entreprise qui peut changer le cours de l’Histoire ».

Ici encore, l’écrivain explore « l’homme, et son rôle dans l’Histoire, esclave du monde matérialiste, dans l’Antiquité comme dans le présent ». Le Passage de Vénus devient ainsi un roman initiatique d’une envergure et d’une ambition prodigieuses, dont seul Hász en a le secret.

Róbert Hász est né en 1964 à Doroszló, dans le nord de l’ex-Yougoslavie.
En 1991, lorsque le conflit serbo-croate gagne la région où vit la minorité hongroise, il se réfugie en Hongrie avec sa famille. Il vit actuellement à Szeged où il est rédacteur dans un journal local.

Parution : 14/04/2016
Collection Littérature étrangère 
ISBN : 9782878586213 
Pages : 343 p. 
Prix : 22€
Source : viviane-hamy.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire