mardi 12 avril 2016

Soixante-dix ans après, Wallenberg enfin mort

"Disparu en 1945 sur le chemin de négociations avec l’Armée rouge, le diplomate suédois qui a sauvé des milliers de Juifs hongrois à la fin de la Seconde Guerre mondiale n’a jamais été déclaré décédé.
Le 17 janvier 1945, il est monté à bord d’une voiture conduite par son chauffeur, direction Debrecen, à 240 kilomètres de la capitale hongroise, Budapest, pour y rencontrer un commandant de l’Armée rouge. Depuis, Raoul Wallenberg n’a plus donné signe de vie. Seul un diplomate allemand a témoigné avoir partagé sa cellule, début 1945, à la prison de Loubianka, tristement célèbre pour avoir abrité pendant des années le siège de la police politique soviétique. Selon la version officielle, c’est là qu’il aurait succombé, le 17 juillet 1947, à une crise cardiaque." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire