mardi 3 janvier 2017

Le « recyclage » des professeurs de russe dans la Hongrie de 1990

Par
"Peu de gens peuvent s’imaginer à quel point le changement de régime en 1989/1990 a pu entraîner un bouleversement dans la vie des gens.
Passer d’une économie administrée où l’Etat s’assurait du fait que chacun puisse avoir un emploi, ne serait-ce que sur le papier, à une économie de marché n’a pas été sans conséquence sur le travail de centaines de milliers de Hongrois. Parmi eux, il est une catégorie que j’ai fréquentée dans mes fonctions de professeur de français langue étrangère de l’institut: les professeurs de russe.
Du jour au lendemain, le gouvernement hongrois décida que le russe qui était obligatoire ne le serait plus. Il faut dire que la langue du grand frère soviétique n’avait jamais joui d’une grande popularité en Hongrie et nombreux étaient les élèves qui arrivaient au baccalauréat sans être capables de maîtriser les fondamentaux d’une langue qui leur avait pourtant été enseignée pendant huit ans. Les professeurs de russe n’avaient donc pas la tâche facile durant la période communiste, mais avec la chute de l’ancien régime c’est leur gagne-pain qui était tout simplement menacé." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire