mardi 18 décembre 2018

Des Hongrois manifestent leur « ras-le-bol » de Viktor Orban

"Deux nouvelles lois érodant l’état de droit provoquent un mouvement social soutenu par l’ensemble de l’opposition.
D’abord quelques centaines à Budapest, puis des milliers, partout en Hongrie. Une contestation importante est observée dans ce pays d’Europe centrale, membre de l’Union européenne depuis 2004 et qui compte 9,8 millions d’habitants. Provoquée par le vote, mercredi 12 décembre, de deux lois controversées, elle est en train de muter en un mouvement protéiforme d’opposition radicale au pouvoir du premier ministre souverainiste Viktor Orban, aux manettes depuis 2010 et réélu en avril. Le 17 décembre, une manifestation nocturne avait encore lieu dans la capitale. Et des députés occupaient toujours une loge, au siège de la télévision publique." La suite sur lemonde.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire