jeudi 27 décembre 2018

Viktor Orban essaie de stopper la dénatalité en Hongrie

"La population vieillit et diminue. L'État, toujours hostile à l'immigration, multiplie les aides pour aider les familles.
«J'aimerais établir un accord avec les femmes hongroises sur vingt à trente ans, pour que l'avenir hongrois leur offre des perspectives stables, car la démographie dépend crucialement d'elles, c'est leur décision.» Ainsi parlait Viktor Orban, à la suite de sa réélection en avril dernier à la tête de l'exécutif hongrois. «Avoir des enfants, c'est une affaire très personnelle mais c'est important pour la communauté. C'est au gouvernement de faire en sorte que, si les femmes ont envie d'avoir des enfants et qu'elles souhaitent donner leur point de vue, qu'elles soient écoutées et comprises», poursuivait le premier ministre.
Avec moins de 1,5 enfant par femme en moyenne, la Hongrie continue de voir sa population décliner depuis 1980. Chose promise, chose due. Depuis novembre, une nouvelle consultation nationale sur le soutien aux familles a été envoyée à près de 8 millions de Hongrois sur une population de moins de 10 millions. Ils avaient jusqu'au 21 décembre pour la ..." La suite sur lefigaro.fr (article payant)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire