vendredi 14 décembre 2018

Hongrie : la taxe attaque


"Un nouvel impôt veut briser les organisations travaillant auprès des réfugiés.
Dans un immeuble XIXe siècle de la rue Dohány, tout près de la grande synagogue, les salariés du Comité Helsinki achèvent une journée intense. Ce mardi 25 septembre à l’heure du goûter, l’association boucle la rédaction d’un recours judiciaire contre la loi « Stop Soros ».
Cette législation vise les organismes financés par le milliardaire ­américano-magyar, George Soros, devenu la bête noire du gouvernement Orbán. Le document est adressé à la Cour européenne des droits de l’homme, comme la plainte engagée la veille par la Open Society Fundation." La suite sur amnesty.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire