mardi 14 février 2012

Remise du Prix Nicole Bagarry-Karátson 14 février à 19h Institut hongrois

Institut hongrois 92, rue Bonaparte 75006 Paris
Inscription recommandée : accueil@instituthongrois.fr
 +33 1 43 26 06 44
Ce prix perpétue le souvenir d’une traductrice exemplaire. Fondé en 2003, il a pour objectif d’encourager la traduction d’oeuvres littéraires hongroises par des traducteurs de langue maternelle française. Il compte à ce jour huit lauréats : Marc Martin (2003) pour La mort seul à seul (Saját halál) de Péter Nádas ; Chantal Philippe (2005) pour La porte (Az ajtó) de Magda Szabó ; Françoise Bougeard (2006) pour Ennemi public (Közellenség) d’István Tasnádi ; Joëlle Dufeuilly (2007) pour La mélancolie de la résistance (Az ellenállás melankóliája) de László Krasznahorkai ; Clara Royer (2008) pour Miséricorde (Irgalom) de Pap Károly ; Georges Kornheiser (2009) pour les Poèmes d’Endre Ady ; Sophie Aude (2010) pour Précipice (Szakadék) et L’histoire d’une solitude (Egy magány története) de Milán Füst ; Guillaume Métayer (2011) pour Deux fois deux (Kétszer kettő) d’István Kemény.
En raison de l’ampleur exceptionnelle de la tâche accomplie – il s’agit d’Histoires parallèles (Párhuzamos történetek), somme romanesque de Péter Nádas à paraître chez Plon en mars prochain, cette année le prix sera partagé entre deux traducteurs : Marc Martin pour sa traduction et Sophie Aude pour sa collaboration à la traduction.
Entrée libre
La littérature hongroise en langue française sur litteraturehongroise.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire