lundi 13 février 2012

BKV : une démission qui cache un nouveau scandale ?

"Gyula Varszegi, président du conseil d'administration de BKV, société de transports publics de Budapest actuellement au bord de la faillite, a démissionné vendredi dernier dans des circonstances suspectes.
Ce week-end, le cabinet du maire Istvan Tarlos a déclaré à l'agence de presse MTI que ce dernier avait accepté la décision de Varszegi sans discuter. Le communiqué officiel ne donne aucun motif , mais MTI rapporte que la démission serait liée à des primes versées aux membres du comité directeur, selon une source proche de la direction de la compagnie qui souhaite conserver l'anonymat." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire