samedi 11 février 2012

La rébellion étudiante continue à Budapest

"David Nagy a déclaré mercredi que le syndicat étudiant Höok dont il est le leader a décidé de se tourner vers la Commission européenne pour lutter contre les nouvelles lois hongroises de l’enseignement supérieur qui exigeraient des étudiants recevant une bourse publique de rester quelques années dans le pays pour y travailler. Pour le syndicat étudiant, la réforme que le gouvernement propose "n'est pas la solution au problème de la fuite des cerveaux"." La suite sur hu-lala.org

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire