lundi 13 mai 2013

Hongrie : l'Europe garante des droits fondamentaux

"Même si le Premier ministre hongrois Viktor Orban se défend de violer les droits fondamentaux, l'Union européenne comme le Conseil de l'Europe sont très critiques à l'égard des dernières réformes constitutionnelles, et réfléchissent à des sanctions.
Agressions antisémites, discrimination contre les roms, chasse aux sans abris, expulsés des lieux publics, définition restrictive de la famille, les signaux d'alerte se multiplient en Hongrie. La société civile exprime son inquiétude face aux ratonnades et autres défilés néonazis, et organise à son tour des rassemblements impressionnants pour dénoncer l'extrême-droite." A lire et écouter sur franceinfo.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire