jeudi 23 mai 2013

Mamou d'Angi Máté

Mamou d'Angi Máté, texte traduit du hongrois par Zsuzsa Kosza. Illustration de première de couverture & jardin sur les genoux, Danka Hojcusova. Illustrations intérieures, Elza Lacotte.

Format 10 x 20
ISBN : 979-10-92364-00-2
ISSN : en cours d'attribution
Prix : 16 euros
Mise à disposition du public : 25 mars 2013


Mamou n'est pas un livre pour enfants, mais un livre sur l'enfance. Une adulte prend la voix de la petite fille qu'elle a été pour nous convier dans l'univers insolite du désamour. Élevée par mamou, sa grand-mère au visage plissé, elle ouvre des yeux curieux sur un monde d'adultes hostile, étroit et dépourvu de féerie. Elle y oppose l'immensité de ses terrains de jeux enchantés, son langage imagé, ses plaisirs incongrus, sa naïveté, son regard innocent et avide de comprendre ce que nul ne prend la peine de lui expliquer. Pour trouver sa place dans ce monde, il faut le transformer : peut-on aimer autre chose que les cimetières et les enterrements ? Des petits jardins peuvent-ils pousser sur les genoux ? L'hiver commence-t-il dans les marmites? Peut-on faire des mouillettes avec ses couettes dans son chagrin ou aller chatouiller les pieds des saints dans les églises pour voir si cela leur ferait du bien, si cela les rendrait moins tristes ? Peut-on être aussi grande que l'oubli en soi ? Tout semble possible, tant que mamou est là, tant que l'on peut continuer à être soi, tant que la mort de ceux qu'on aime ne nous oblige pas à devenir autre.

Photo : © Zsolt Sütő
Angi Máté est née en 1971 dans la ville de Vajdahunyad en Transylvanie. D'abord institutrice dans une école maternelle de Kolozsvár, la capitale intellectuelle transylvaine, elle s'est fait connaître pour l'originalité de son style et pour son langage atypique, qui lui permettent d'étudier le monde et l'imaginaire des enfants et de les confronter à l'univers des adultes. Angi Máté écrit également de nombreux contes modernes à l'Andersen, qu'elle édite aussi bien en Hongrie qu'en Transylvanie. Son premier roman, Mamou, a reçu le prix littéraire Sándor Bródy en 2009.

Photo : © Zsuzsa Kosza
Zsuzsa Kosza est originaire de Transylvanie. Sa passion pour les langues la mène en France où elle poursuit des études littéraires et d'histoire de l'art. Venant d'un milieu polyglotte, où les échanges culturels sont multiples au quotidien, elle a le profond désir de faire découvrir les richesses et les saveurs de sa terre natale. Elle traduit aujourd'hui son premier roman, Mamou d'Angi Máté, de sa langue maternelle, le hongrois.



Source : leverasoie.com 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire