mercredi 6 janvier 2016

Crise des réfugiés : fact-checking des propos du vice-ministre hongrois des Affaires étrangères

"Le vice-ministre hongrois des Affaires étrangères livre le point de vue de Budapest sur la crise de l’asile. Ses réponses, parfois surprenantes, sont passées au crible.
Alors que les Etats membres de l’Union européenne sont plus que jamais divisés sur la crise migratoire, la Hongrie est perçue comme le ténor des pays européens qui s’opposent à la politique d’accueil prônée par l’Union. L’hebdomadaire "Politico" a d’ailleurs décerné au Premier ministre Viktor Orban la palme de l’Européen le plus influent de l’année pour "avoir fait basculer le débat sur la façon d’accueillir les réfugiés vers un débat sur la façon de les arrêter".
La Hongrie a en effet adopté une législation très sévère à l’égard des réfugiés et érigé des clôtures le long de ses frontières avec ses voisins des Balkans. Parallèlement, Budapest dénonce "l’hypocrisie" des pays occidentaux qui critiquent sa politique, ainsi que le "bashing" dont la Hongrie fait l’objet dans les médias occidentaux." La suite sur lalibre.be (version abonnés)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire