vendredi 1 janvier 2016

Viktor Orban, le croisé de l’Europe

"Depuis que l’Union européenne est confrontée à une « invasion » de migrants, le premier ministre hongrois, Viktor Orban, prône le retour à l’Etat-nation et à la religion chrétienne. Après les attentats du 13 novembre à Paris, il a déclaré au site conservateur Politico que « les terroristes sont tous, fondamentalement, des migrants ». Pour lui, la crise actuelle enterre le « blabla libéral » et le multiculturalisme « politiquement correct ».
Mais d’où vient l’« idée chrétienne-nationale » qui imprègne tous ses discours ? Et peut-elle fédérer une majorité de Hongrois ?" La suite sur lemonde.fr (version payante)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire