vendredi 12 février 2016

En Hongrie, la colère des enseignants inquiète Viktor Orban

"Les professeurs vont-ils faire à leur tour plier Viktor Orban ? En octobre 2014, sous la pression de la rue, le premier ministre conservateur avait déjà annoncé le retrait sine die de son projet de taxe Internet, considéré par beaucoup de Hongrois comme un danger pour les libertés publiques. Des milliers de personnes ont prévu de manifester à nouveau, samedi 13 février, devant le Parlement à Budapest. Cette fois, elles dénoncent les conséquences de la prise de contrôle de l’enseignement par l’État depuis des réformes centralisatrices adoptées en 2013. Les établissements publics seraient petit à petit privés de moyens, au profit des seules écoles gérées, aux frais du gouvernement, par les Églises." La suite sur lemonde.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire