mardi 9 février 2016

La Hongrie sous l’emprise médiatique du populiste Viktor Orbán

"Le Premier ministre étend progressivement son monopole sur les médias, directement ou en les faisant racheter par ses fidèles.
Propagande et mensonges : c’est le menu quotidien de la télévision d’Etat hongroise. Depuis le retour aux affaires du Premier ministre nationaliste et populiste, Viktor Orbán, en 2010, il n’y a pas de journal télévisé sans annonce de la hausse de la production (de fruits, de pièces détachées, ou croissance des exportations, c’est selon). «Cela rappelle les années 50, lorsque la télévision communiste s’extasiait sur les récoltes de blé», observe Szabolcs Szabo, du parti d’opposition centriste Együtt." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire