mercredi 10 février 2016

L’autoritarisme est-il le destin de l’Europe de l’Est?

"En observant ce qui se passe aujourd’hui à l’est de nos latitudes, Joëlle Kuntz découvre deux Europe, deux produits de l’histoire dont on avait minimisé ou occulté les différences.
On n’avait peut-être pas bien vu: on croyait que débarrassée du joug stalinien, l’Europe centrale et orientale serait l’Europe comme on la vit à l’Ouest, c’est-à-dire, pour faire vite, dans des Etats démocratiques, laïcs, ouverts, respectueux des droits et des libertés. L’impatience des anciens pays du bloc soviétique à vouloir adhérer à l’Union confortait la perception d’une identité de valeurs sur tout l’espace européen que seule le méchant partage de Yalta en 1945 avait temporairement (1945-1990) masquée." La suite sur letemps.ch

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire