mercredi 11 janvier 2017

Hongrie : victoire posthume du quotidien «Népszabadsag» face à Orbán - «La justice nous a donné raison, mais notre journal est mort»

"Alors que le pouvoir renforce toujours plus sa mainmise sur les médias, la justice hongroise vient de déclarer «illégale» la fermeture du journal de centre-gauche «Népszabadsag», que «Libération» avait accueilli dans ses colonnes.
C’était le dernier gardien de la liberté de la presse. La justice hongroise vient de déclarer «illégale» la fermeture du journal de centre-gauche Népszabadsag. Le premier quotidien national, qui dénonçait régulièrement la corruption et l’autoritarisme du gouvernement de Viktor Orbán (droite nationaliste populiste), avait brutalement cessé de paraître le 8 octobre. Les journalistes s’étaient vu bloquer l’accès à leur bureau et à leur messagerie par l’éditeur Mediaworks, propriété du magnat autrichien Heinrich Pecina. Officiellement parce que le quotidien perdait beaucoup d’argent." La suite sur liberation.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire