dimanche 23 septembre 2018

Budapest appelle à discuter des sanctions contre la Russie, au lieu de les prolonger automatiquement

"Le 13 septembre, l'UE a prorogé de six mois les sanctions contre la Russie. Pourtant selon le chef de la diplomatie hongroise, avant de prendre de telles mesures, il faut en discuter au lieu de les prolonger automatiquement sans analyser les résultats.
L'UE doit discuter de la question du maintien ou de la levée des sanctions contre la Russie, mais ne pas les prolonger automatiquement, a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères, Péter Szijjártó, dans une interview accordée à RT.
«Nous avons clairement désigné le besoin de dialogue, de discussions honnêtes et directes sur les sanctions si elles étaient une réussite ou non. Analysons les faits, les sanctions ont-elles aidé l'économie européenne ou l'économie russe ou, au contraire, ont-elles contribué à faire pression sur l'économie russe, ont-elles aidé à mettre en œuvre les accords de Minsk? C'est après avoir répondu à ces questions que nous devons prendre des décisions concernant notre avenir», a indiqué Péter Szijjártó." La suite sur sputniknews.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire