mardi 18 septembre 2018

Une historienne controversée ne dirigera pas le musée hongrois de la Shoah

"Maria Schmidt a comparé et associé, à de nombreuses reprises, la Shoah et la domination soviétique en Hongrie
Un responsable du Habad de Hongrie a déclaré que l’organisation ne prévoyait pas d’employer une universitaire accusée de déformation de la Shoah au sein d’un musée consacré au génocide et offert par l’État.
Mercredi, Slomo Koves, le rabbin en chef du groupe EMIH affilié au Habad, a déclaré au JTA que le rôle de Maria Schmidt « sera terminé » quand l’EMIH ouvrira le musée, à 22 millions de dollars, de la Maison de Destins l’année prochaine à Budapest. Le gouvernement a construit le musée et a transféré la propriété à l’EMIH la semaine dernière.
La nomination de Schmidt, qui a régulièrement comparé et associé la Shoah et la domination soviétique en Hongrie, a poussé d’autres groupes juifs et Yad Vashem, le musée d’état d’Israël sur la Shoah, à boycotter la Maison des Destins. Cela a entraîné un retard de quatre ans dans l’ouverture du musée. Le Centre Simon Wiesenthal a qualifié les déclarations de Schmidt comme étant une forme de déformation de la Shoah." La suite sur timeofisrael.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire