jeudi 15 novembre 2018

« C’est important que Budapest puisse s’exprimer à Paris »

"Du 21 au 26 Novembre, à Paris, se tiendra la troisième édition du festival « Un Week-End à l’Est », laquelle aura cette année pour thème « Budapest ». A une semaine de ce voyage au cœur de la vie culturelle budapestoise, entretien avec Brigitte Bouchard, l’une des fondatrices du festival.

Pouvez-vous nous raconter comment est née l’idée de ce festival ?
Cela fait quelques années que mon bureau se trouve au sein de la librairie polonaise. Cette librairie a un historique très intéressant. Elle a toujours été un lieu de résistance affiché depuis sa création et elle a été beaucoup fréquentée par les intellectuels. Depuis, cette tradition s’est perdue. Je me disais que cela pourrait être intéressant de remettre au cœur de cette librairie ce qui l’animait au départ, et de faire en sorte que ça devienne un lieu d’échange, de passerelle, de résistance, pour voir ce qui se fait à l’Est, et saisir l’effervescence culturelle d’une ville le temps d’un week-end. J’étais déçue de voir que l’essence même de ce lieu était en train de se perdre. Avec Vera Michalski[1], je me suis dit pourquoi ne pas partir sur un week-end allongé à l’Est, un peu comme on le fait aujourd’hui où l’on part avec des low-cost découvrir une ville, sans vraiment y arriver." La suite sur courrierdeuropecentrale.fr

Le site du festival

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire